ANNE PAULY

Anne Pauly a eu plusieurs vies (entre émissions de radio, journalisme, musique et programmation culturelle) avant de recevoir le prix du livre Inter 2020 avec son premier et magnifique livre :  Avant que j’oublie . Un joli coup pour celle qui explique pourtant qu’elle a dû se construire, pas à pas, une légitimité d’auteure.Avant que j’oublie raconte, avec beaucoup d’humour et un certain art de la nuance, l’histoire d’un deuil, celui d’un père. Tout au long de ce court roman, en plus de décrire, par le menu, les moments tristes ou cocasses qui jalonnent souvent le moment étrange que constitue la mort d’un parent, la narratrice va chercher à atteindre la vérité de ce « gros déglingo », souvent décevant, parfois violent mais toujours aimant. Un texte tendre, drôle et intime soutenu par une écriture tout en contrastes entre littérature, oralité et phrases qui claquent.